Hydratation VS Nutrition

hydratation-vs-nutrition

Bien nourrir ses cheveux et bien les hydrater, c’est essentiel. Mais il nous arrive souvent de nous demander de quoi nos cheveux ont réellement besoin : hydratation ou nutrition ?

Beaucoup d’entre nous font l’amalgame entre une hydratation des cheveux et une nutrition des cheveux mais sachez que ce sont deux notions totalement différentes. Pour mieux comprendre prenons des exemples concrets :

  • On peut avoir soif mais pas faim : besoin d’hydratation
  • On peut avoir faim mais pas soif : besoin de nutrition
  • On peut avoir faim ET soif : besoin d’hydratation et de nutrition

Savoir si nos cheveux ont besoin d’hydratation ou de nutrition, telle est la question. C’est pourquoi l’article du jour traite de ce sujet. D’ailleurs faire cette différence est importante car les soins à apporter ne seront pas les mêmes.

Les cheveux non hydratés

Comment le déterminer ?  Les cheveux sont secs, ternes, rêches et très poreux. Ils gonflent en contact de l’humidité.

Cause : les appareils chauffants (lisseur, sèche-cheveux, …).

Solution : l’hydratation est un soin qui se fait en surface, vers l’extérieur du cheveu, il agit comme une enveloppe extérieure. Pour cela, il faut opter pour le vaporisateur par exemple (article ici) ou des soins riches en eau tels que le gel aloe vera ou de lin et les eaux florales par exemple. Ensuite il faut sceller cette hydratation par des huiles végétales ou des crèmes capillaires.

L’idéal serait aussi de boire au au moins 1,5L d’eau minérale par jour, pour certains ce n’est pas facile donc vous pouvez opter pour du thé ou des detox water (article ici).

Résultat : les cheveux sont plus brillants et plus souples.

Exemple de recette d’un masque hydratant :

  • 2 cuillères à soupe de yaourt nature bio
  • 1 cuillère à soupe de gel d’aloe vera
  • 1 cuillère à soupe de miel

A noter : pour les cheveux longs ou mi-longs, il faudra doubler la quantité des ingrédients.

Yaourt nature bio : il possède des vertus hydratantes qui rend les cheveux doux et brillants. Il permet également d’assainir le cuir chevelu  et même de lutter contre les démangeaisons et les pellicules.

Gel aloe vera : l’ingrédient phare pour une hydratation. C’est un indispensable dans ma routine capillaire.

Miel : cet ingrédient rend les cheveux doux et renforcés. Il permet également de sceller l’hydratation grâce à son action humectante.

Les cheveux non nourris

Comment le déterminer ? Cheveux secs, fourchus et  très cassants.

Cause : les colorations chimiques et décolorations à répétition, les permanentes, les agressions extérieures (pollution, …) et une alimentation déséquilibrée.

Solution : bains d’huile, masques de nutrition, la coupe des pointes s’il y a trop de fourches et l’utilisation de crème à corps gras par exemple. Côté BIO entre l’huile de coco, l’huile de Piqui (ma grande découverte de l’année), l’huile d’argan, l’huile d’avocat, le jaune d’œuf, la banane, le beurre de mangue, le beurre de karité et le lait de coco, il existe tout un éventail d’ingrédients naturels, pas chers et extrêmement efficaces à utiliser pour nourrir ses cheveux.

Résultat : les cheveux seront plus forts et résistants.

Exemple de recette d’un masque nutritif :

  • 1/2 avocat bien mûr
  • 1 jaune d’œuf
  • 2 cuillères à soupe de miel
  • 2 cuillères à soupe d’huile végétale

A noter : pour les cheveux longs ou mi-longs, il faudra 1 avocat entier et doubler la quantité des autres ingrédients.

Un article est en ligne sur ce sujet ici

Malheureusement les cheveux bouclés et crépus sont plus sujettes au problème de dénutrition des cheveux. En effet les cheveux bouclés et crépus produisent beaucoup moins de sébum. C’est pourquoi les soins nutritifs agissant en profondeur sur la structure des cheveux vont permettre de lutter contre le manque de nutrition.

coco

En plus de nourrir les cheveux, l’huile a la propriété de sceller l’hydratation c’est-à-dire de préserver l’hydratation en agissant comme une couche protectrice qui empêche l’eau de s’évaporer dans l’air. C’est pour cela qu’il faudra d’abord hydrater et ensuite nourrir pour former une barrière protectrice.

Voilà, j’espère qu’au travers de cet article vous saurez faire la différence entre l’hydratation et la nutrition.

Et vous, quels sont vos recettes de masque capillaire fait-maison ?

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Captcha *