USA – Million Man March

1

L’article du jour traite de l’un des mouvements marquants des années 90. En effet, «  Million Man  March » (ndlr La marche d’un million d’homme) aussi appelé « Jour de l’expiation » fut un tournant majeur dans l’histoire de l’activisme des noirs américains.

Mais avant de vous parler plus en détail de cette manifestation, replaçons-nous dans le contexte des années 90 aux Etats-Unis.

Dans les années 90, la situation des afro-américains était inégalitaire et ceux en dépit de l’abolition  du ségrégationnisme. A cette époque le taux de chômage des personnes de couleurs fut deux fois plus élevé que ceux des personnes blanches et un taux de pauvreté estimé à 40%. A cela il fallut ajouter l’incarcération de masse, la violence des armes dans les communautés noires et le manque d’accès à l’éducation.

De plus, le parti Républicain avait remporté les législatives grâce à leur programme très conservateur « Contract with America »  faisait craindre à une dégradation des conditions des afro-américains.

Suite à ce contexte, Louis Farrakhan leader de l’organisation Nation of Islam organisa une manifestation non-violente appelé « Million Man March ».

2

Ainsi le 16 octobre 1995 à Washington D.C, des centaines de milliers de personnes noires (juifs, catholiques, athées, …) se sont rassemblés devant les marches du Capitol afin d’attirer l’attention des hommes politiques contre les inégalités raciales et les conditions sociaux-économiques que subissent la communauté noire américaine.

3

31

Bien que cette manifestation fut polémique tant par l’organisateur très controversé de cette démarche que par le fait que seul les hommes (à l’exception de quelques invités) furent autorisés à manifester. Il fut estimé entre 400 000 et plus d’un millons de manifestants ce jour là.

4

La photo ci-dessous a été prise au Capitole

5

Les participants montre des billets avant qu’ils soient collectés durant la marche à Washington. L’argent a été rassemblé pour payer les coûts de l’événement.

6

De nombreuses personnalités sont venues à cette marche pour y apporter leur soutien tels le révérend Jesse Jackson, Martin Luther King, Rosa Park, Maya Angelou, Stevie Wonder, Barack Obama (sénateur à l’époque), le conservateur de la Maison des esclaves de l’île de Gorée Boubacar Joseph Ndiaye, le maire de Washington Marion Berry, et des membres d’association comme NAACP.

p5-million

Ce mouvement de protestation fut un succès et suite à cela le gouvernement américain prit de multitude de mesures en faveur de la communauté noire.

A ce jour une fois par an, une manifestation comme celle-ci est commémoré bien qu’elle est été rebaptisé « Justice Or Else » avec une thématique différente chaque année. A titre d’exemple pour l’année 2015, la thématique était de dénoncer la multiplication de la violence policière à l’encontre d’afro-américains.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Captcha *